Résumé de livre Jab, Jab, Jab, right hook: 6 conseils à appliquer pour une meilleure gestion des réseaux sociaux en côte d’ivoire

illustration de Jab Jab Jab Right Hook pour une meilleure gestion des réseaux sociaux

Harry Truman disait “not all readers are leaders, but all leaders are readers”.  L’utilisation de cette citation veut illustrer le fait que nous sommes totalement de ceux qui pensent que la lecture est un passage obligatoire pour tout marketeur, raison pour laquelle nous mettons un point d’honneur à toujours acquérir de l’expérience par la lecture d’ouvrages bien choisis. Dorénavant nous ferons le résumé chaque semaine d’ouvrages que nous avons lu. L’idée derrière ce partage est de pouvoir apporter des insights, des envies  à tous nos lecteurs d’aller plus loin.

Nous commençons la première revue de livre:  par Jab Jab Jab right hook.

 

illustration de Jab Jab Jab Right Hook pour une meilleure gestion des réseaux sociaux

 

Ce livre a été rédigé par Gary Vaynerchuk.  Comment présenter Gary Vaynerchuk ? Parfois critiqué, souvent adulé (Nous l’adorons). Le plus simple serait de dire que Gary Vee à réussir à vendre des centaines de milliers de bouteilles de vins via youtube, il est selon nous un influenceur clé dans le domaine du marketing aujourd’hui et il dirige l’agence VaynermediaAuteurs de plusieurs Best sellers, Son livre Jab Jab Jab, Right hook publié en 2013  fait parti dorénavant des classiques en ce qui concerne la gestion des réseaux sociaux .

C’est avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme que nous avons commencé à le dévorer.

D’abord le titre Jab, Jab, Jab : right hook .. Une traduction correcte que l’on pourrait faire est (dans le contexte d’un boxeur) faire feinte, feinte, feinte, …. DROITE.

Pour ce livre Gary Vaynerchuck a utilisé l’analogie de la boxe.

Cette analogie provient du fait que la pratique de la gestion d’une entreprise peut être souvent assimilée à de la boxe. Et à cette époque de l’explosion du digital dans la société de manière générale, réussir pour une marque sur le digital relève parfois d’un véritable combat de boxe.

Avant de commencer à proprement dit ci-après quelque points pour vous donner le contexte dans lequel nous sommes:

Jab, Jab, jab, Right hook est en fait un message à tous ceux qui souhaitent s’embarquer dans le train du digital. Ce livre essaie de leur montrer comment raconter leur histoire de la bonne manière afin d’atteindre leur objectif. Le postulat de base est que si, en tant que marque ou entreprise vous n’investissez pas sérieusement dans la gestion des réseaux sociaux (et le digital), la pérennité de votre activité sera menacée.

Pourquoi?

Parce qu’aujourd’hui tous vos consommateurs s’y trouvent voir juste les statistiques sur l’usage des réseaux sociaux.

Nous vous partageons les 6 points saillants que nous avons retenus:

1) En tant que marketer nous devons envoyer moins de “droite” à nos clients mais devons faire plus de feintes à ceux ci

Avant d’aller plus loin, l’on doit tenir compte du concept de “feinte” comme étant un contenu qui n’est pas commercial dans le sens de éduquer, distraire, informer et celui de right hook (droite) comme étant du contenu commercial  ou de la promotion ou l’autopromotion directe de notre marque (Vente, Souscription, Appels.. tout ce que nous voulons que nous marketeurs attendent des  clients).

Pour mieux illustrer nos propos nous vous proposons des exemple de chaque concept:

 

Un exemple de feinte:

Post de la marque Orangeun Exemple de droite

Poste N2 Orange

Le secret à savoir ici est que des feintes savamment utilisées permettent de se rapprocher de notre cible au mieux et en toute confiance, afin de pouvoir envoyer une droite.

2) La plupart des marques ne comprennent rien aux réseaux sociaux … Donc leurs contenus laissent à désirer

La plupart des entreprises en Côte d’Ivoire et en Afrique souhaite aujourd’hui tirer profit de l’utilisation du digital. Mais malheureusement il faut avouer que très peu d’entreprises ont la pleine mesure des attentes nécessaires. Ce fait est essentiellement dû à un investissement encore faible alors que les consommateurs y sont déjà de manière permanente

3) Malgré toute sa popularité, Facebook reste un réseau social mal compris et mal utilisé

L’utilisation de Facebook à des fins de marketing purement reste encore mal comprise par bon nombre d’entreprise.

Déjà il faut noter que Facebook obéit à un certain langage  écrit et visuel qu’il faut bien respecter pour en tirer les bénéfices. De plus il faut noter les nombreux changements apportés quasi tous les jours par l’équipe de Facebook qui fait que suivre ces changements peut être parfois assez difficiles à suivre. Mais il reste néanmoins important d’investir dans la compréhension de la plateforme afin de pouvoir bien évaluer ses publicités Facebook.

4) Certes le contenu est ROI mais retenons que le contexte est “DIEU”

Par cette phrase il faut comprendre que chaque plateforme sociale correspond à un langage, une tonalité bien précise. Il faut donc que les marques s’approprient le contexte de la plateforme pour mieux l’appréhender.  Autre élément important est celui de faire correspondre notre contenu au parcours du client.

Aussi dans la création de contenu, il faut aussi faire attention à ces 3 points:

  • Le contenu ne doit pas être ennuyeux ou intrusif: Il faut user de subtilités et présenter notre message de manière intéressante
  • Ne pas trop demander à vos abonnés: Votre contenu doit être amusant, informatif, et distrayant
  • Le contenu doit être natif. C’est à dire qu’il doit respecter les spécificités de chaque plateformes. En clair, il ne faut pas utiliser Twitter de la même manière que l’on utilise Linkedin ou Facebook. 

5) Sur les réseaux sociaux nous devons utiliser au maximum des micro contenus

L’idée derrière ce point provient du fait que nos internautes passent de plus en plus de temps sur le mobile. Cela veut dire que leur temps d’attention est très limité. Ainsi pour une marque qui souhaite rester pertinente pour son audience, le meilleur moyen est de produire du contenu court et différent de manière à pouvoir capter l’attention de l’audience. Et cela sur un maximum de plateforme en fonction des objectifs et des ressources que l’on dispose.

6) L’erreur la plus fatale est de considérer les réseaux sociaux uniquement en tant que canaux de distribution plutôt que des plateformes de storytelling

Le problème ici est que les entreprises dans leurs gestions des réseaux sociaux appliquent généralement les réflexes acquis par la pratique du marketing traditionnel au marketing digital.

Cependant cela doit changer, les réseaux sociaux sont bien au delà des possibilités que l’on pouvaient avoir avec les méthodes de marketing traditionnel. ils offrent une opportunité énorme au marketeur de publier du contenu qui va raconter une histoire, créer de l’engagement et des conversations, toucher une corde sensible de votre audience.

En conclusion ce livre est une mine d’or pour qui veut comprendre le fonctionnement des réseaux sociaux de manière générale avec beaucoup d’exemples à l’appui. Cependant le bémol vient de là: les exemples sont typiquement américains. Et donc la question qui se posent est la validité des principes que l’auteur a énoncé dans cette article dans un contexte géographique différent. Cela fera bien sur l’objet de recherches supplémentaires….

Voici donc ce premier résumé d’ouvrage de marketing digital que nous venons de vous partagez, n’hésitez donc pas à laisser des commentaires, donner des avis.

  • 96 Views

Comments

comments

One thought on “Résumé de livre Jab, Jab, Jab, right hook: 6 conseils à appliquer pour une meilleure gestion des réseaux sociaux en côte d’ivoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Resource Library

Become a better content marketer with our library of free content available for download.

Check it out
close
Thanks !

Thanks for sharing this, you are awesome !